Les Templiers   Etudes templières   Les Croisades

Quelques études réalisées sur les Templiers

Les Templiers dans les Alpes-Maritimes
— Sur la rive droite du Var, les Giraud étaient seigneurs du Broc, et à Carros les Blacas, qui avaient formé la branche des Blacas de Blacas d'Aups, étalaient dans leurs pittoresques armoiries un chêne surmonté d'une comète. — Pierre IV jouissait en paix à Vence de la victoire qu'il avait remportée sur le seigneur de Villeneuve, quand soudain un coup terrible vint s'abattre sur nos coteaux. En un instant, sans qu'on eût laissé transpirer le moindre bruit, tous les Templiers furent pris comme dans un coup de filet.
— Laissons ce grand procès à l'histoire.
— François Hugolin et François Rostang furent les derniers commandeurs de Vence et du Castellas (13 janvier 1307). — Tous les Templiers, depuis Port-Maurice jusqu'à Grasse, furent incarcérés à Perthuis et à Meiragues, et à dater de ce jour leurs bâtiments étalent sur nos montagnes leurs ruines désolées, comme si la malédiction fût tombée sur elles.
— Foulques, évèque de Vence, succéda à Pierre V en 1312. Il semble que nous ayons un changement d'évêque après tous les grands événements.
— Pierre V, qui vint après Foulques (1312-1319), amena son chapitre à lui céder le quart de la juridiction temporelle de Vence.

— Profitant de la minorité de Raymond Bérenger IV qui commença à régner sous la tutelle de sa mère, Garsende, Nice se déclara indépendante, et fut amenée à un nouveau traité (22 août 1210) avec le comte de Provence en présence du commandeur du Var, Raimond, de Laugier et de Blacas de Carros, de Pons Fabri, commandeur des Templiers, de François de Pontevez, etc. Le parti indépendant ayant à sa tête Miron Badat repoussa la flotte génoise avec tant d'énergie, qu'il lui fit prendre le large. Cette victoire enhardit les Badats, et ne voulant plus ni de l'empire, ni de la Provence, ils se liguèrent avec Pise et entraînèrent avec eux les vigueries de Grasse et Draguignan. Vence ne fut donc pas étrangère à ce mouvement.

Maison du Temple de Nice
Département: Alpes-Maritimes, Arrondissement et Cantons: Nice - 06


Localisation: Maison du Temple de Nice

La commanderie de Nice, avec Arnaud pour premier commandeur en 1155, nous fournit la date des autres commanderies établies au Broc, à la Gaude, à Saint-Martin de Vence, au Castellas de Roquefort, à Tourrettes-lès-Vence, et à Grasse. Elles occupaient tous les anciens postes romains, et avaient pour patron saint Martin, qui semblait succéder au Mars antique. Du faite de leurs montagnes, ces chevaliers s'avertissaient par des feux les uns les autres, toujours prêts à descendre au premier signal. Sources: Abbé Tisserand, Eugène. Histoire de Vence, cité, évêché, baronnie, de son canton et de l'ancienne viguerie de Saint-Paul du Var, page 43. Paris 1860. - Bnf

Maison du Temple de Vence
Département: Alpes-Maritimes, Arrondissement: Grasse, Canton: Vence - 06


Maison du Temple de Vence
Localisation: Maison du Temple de Vence

Saint-Martin, ancienne commanderie des Templiers, en ruine, au-dessus de Vence. C'était autrefois un poste romain, comme le prouvent les inscriptions et les tombes romaines qu'on y a trouvées.
Il y avait d'autres propriétés portant le nom de Saint-Martin, et dépendant de la commanderie de Vence, à la Gaude, au Broc et à Tourrettes.

Notre petite cité de Vence, tout embaumée des vertus de saint Lambert, vivait paisiblement sous l'administration de son vieux comte qui n'avait qu'une fille, Béatrix de Vence, mariée au seigneur d'Esparron, et sous celle du coseigneur évêque, le pieux Raynaud, prélat d'une grande sainteté. C'est durant son épiscopat que le comte de Provence, de concert avec l'empereur et le saint-siége, tant pour garder nos pays des Maures que des autres ennemis, établit sur nos coteaux les braves chevaliers du Temple, et leur donna des terres que ceux-ci défrichèrent et qu'ils couvrirent de nombreux troupeaux.

— En 1238, Raymond Bérenger, chez les Cordeliers de Sisteron, nommera Romée gadiateur de son testament. Celui-ci fera confirmer en 1239 Arnaud de Villeneuve, son neveu, dans la possession de Trans et des Arcs, fera rentrer Arles dans le devoir, dictera des lois aux ambassadeurs de Gênes (1239), aplanira en 1242 certaines discussions entre le prévôt d'Antibes et le chapitre, et choisira Vence pour y vider un différend juridictionnel, entre un commandeur des Templiers et l'archevêque d'Embrun.

Maison du Temple de Roquefort
Département: Alpes-Maritimes, Arrondissement: Grasse, Canton: Villeneuve-Loubet, Commune: Roquefort-les-Pins - 06

Maison du Temple de Roquefort
Localisation: Maison du Temple de Roquefort

Roquefort, commune désertée sur la rive droite du Loup où s'élèvent encore les ruines de la Commanderie des Templiers fermée en 1307. Ce pays s'est repeuplé au moment de la construction de l'enceinte des fortifications de Saint-Paul en 1536, et il compte aujourd'hui 800 habitants. Saint-Paul acheta ce fief, 12 mai 1241, et se le partagea en 400 parts en 1539. Les Barcillon prirent les premiers le titre de seigneurs de Roquefort.

Maison du Temple Le Broc
Département: Alpes-Maritimes, Arrondissement: Grasse, Canton: Nice - 06

Maison du Temple Le Broc
Localisation: Maison du Temple Le Broc

Le Broc (castrum de Broco) de la viguerie de Saint-Paul et de l'évêché de Vence, est comme une petite capitale sur la rive droite du Var. Son site est très-pittoresque.
Le Broc a donné le jour aux Arnoulx, aux Falconi et aux Olive qui se sont établis à Nice, à Grasse et à Antibes. Son hôpital fut fondé en 1411 par les Olivier. Il y avait une commanderie de Templiers et un prieuré de Saint-Germain aux chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem. Broc prendrait son nom du mot provençal Braouco, greffe (oliviers greffés), d'autant plus qu'Oliva a dû être son nom primitif. (Voir l'Olive)
Sources: Abbé Tisserand, Eugène. Histoire de Vence, cité, évêché, baronnie, de son canton et de l'ancienne viguerie de Saint-Paul du Var. Paris 1860. - Bnf

Etudes templières visitées 446876 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.