Cartulaire des Templiers   Le Cartulaire des Templiers   Cartulaire des Templiers

Cartulaire des Templiers, Marquis d'Albon et Léonard

Domus Templi in Arvernia
Pleraeque Lemovicini domus in documento sequenti, ab A. Lecler edito, enumerantur : Accord passé entre l'évêque de Limoges et le précepteur de la milice du Temple, relativement aux chapelles des Templiers dans le diocèse de Limoges, 23 juin 1282 (Bulletin de la Société archéologique et historique du Limousin, tome LIV, 1904, page 493 et suivantes)
Domus Templi — Limoges
Département: Haute-Vienne, Arrondissement et Canton: Limoges - 87

Maison du Temple de Limoges
Maison du Temple de Limoges

Gaucerandus de Tarbus


Domum Palacii, haud longe a civitate sitam rexerunt praeceptores:
Domus Templi — Le Palais
Département: Haute-Vienne, Arrondissement et Canton: Limoges, Commune Le Palais-sur-Vienne - 87

Maison du Temple Le Palais
Maison du Temple Le Palais

Johannes — 1239
Rogerius — 1253
Stephanus de Goursolles — 1307, Trudon-des-Ormes
Sources: Archives du Cher, D 568 et cartulaire de l'archevêché de Bourges. - Archives hospitalières de Limoges, fonds de la Maison-Dieu, B 5. - Trudon-des-Ormes, page 210. - Léopold Niepce, Le Grand Prieuré d'Auvergne, page 315. (Lyon, 1883, in-8º)


Domus Templi — Saint-Martin
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Limoges, Canton: Nexon, Commune: Meilhac - 87

Maison du Temple de Saint-Martin
Maison du Temple de Saint-Martin

Sources: Lecler, page 497. Domumne veram habedant Templarii in illo vico, an solum capellam ?


Domus Templi — Puybonnieux
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Limoges, Canton: Châlus, Commune: Pageas - 87

Maison du Temple de Puybonnieux
Maison du Temple de Puybonnieux

Stephanus Gauter — 1233
Hellias Challet aut Chatlhac — 1258, 1261
Robertus Guillelmus — 1306-1307 (T.d.O)
Sources: Archives du Rhône, Malte, fonds de Puydonnieux. - Trudon-des-Ormes, page 208. - Niepce, page 316.

Maison du Temple de Puybonnieux.
Puybonnieux est situé dans la commune de Pageas. Ce membre de la commanderie de Limoges consistait en « une chapelle dans le chasteau dudit Puy-Bonnyeu, et en une esglise paroissialle de Chenabières, desdiées l'une et l'aultre soubz le tiltre de sainct Jean-Baptiste en ung chasteau assis audit lieu de Puy-Bonnieu pour l'habitation des commandeurs ; en quelques domaines, terres, prés, bois d'haulte fustaye proche ledit membre en dixmes, cens rentes féodales et en une petite annexe appellée de Staint-Martinet, où il y a église paroissialle deppendant de ladite commanderie. Et audit membre y a deux moullins et quatre estangs et quatre ou cinq gardoirs et pescheries, l'ung desquelz moulins est audit Saint-Martinet. »

La chapelle Puybonnieux était comprise dans l'enceinte du château. C'était un simple oratoire de dévotion à l'usage du commandeur et des gens de sa maison. Le curé de Chennevières y célébrait la messe une fois par semaine.

Le château de la commanderie faisait « un quarré avec ladite chapelle, une petite cour au milieu entournée de bastiments des deux costez, un puys au milieu, une tour quarrée par le dehors. » On y entrait « par un portal de pierre de taille rond, au-dessus duquel y avoit cinq murtrieres et barbacanes. »

L'église de Chennevières (commune de Pageas) avait dix cannes de long et trois de large. Elle avait été « voultée autresfois, ayant esté bruslée par ceux de la religion au temps des guerres. » Le curé était tenu d'y célébrer la messe les dimanches et fêtes de commandement. Le commandeur lui abandonnait les dîmes du bourg de Chennevières « entièrement, qui se prennent de tous grains, legumes, lainages, chanvres, lins, à l'unziesme cotte, qui peut valloir communement vingt sestiers de grains, mesure de Chalus, les deux et demy faisans la charge. » Il était logé et jouissait de divers fonds.

Les habitants se plaignaient des comtes des Cars, qui les voulait contraindre de faire ou de payer le guet de leur château, ce à quoi ils n'avaient jamais été tenus, « ayant au contraire jouy de l'exemption accordée au sujets de l'ordre. »

Un moulin banal, appelé le moulin du Temple, était situé sur la rivière de Gorre. Les habitants du bourg de Chennevières et des villages de Puybonnieux de Sainte-Catherine, des Fossés, de la Jourdaigne, de la Rivière, de Curmont, de Groulier, de Masardi, de Dompney, de la Peytavigne et du Verdier étaient tenus d'y moudre leurs grains il rapportait soixante setiers de seigle.

Parmi les biens du membre de Puybonnieux, il convient de mentionner les forêts de haute futaie appelées la Pluie, le Bois-Gros et la grande forêt de la commanderie, qui étaient considérables « auxquels bois les habitants dudit village de Puybonnieu ont droit d'usage pour y mener paistre leurs pourceaux, lors de la saison de la glande ; et lors que le vent ou orage abbat quelques arbres, il est permis ausdits habitans, à celuy qui premier peult prendre et marquer ledit arbre, d'en emporter le bois, sans que pour tel droit et usaige ils soient tenus d'en payer aulcune chose. »

Le commandeur jouissait de toutes les dîmes de Puybonnieux et de la Jourdaigne, et de la moitié de celles de Sainte-Catherine et de la Peytavigne. Ces dîmes produisaient cinquante setiers de seigle. Celles de Saint-Martinet (commune de Meilhac) lui en rapportaient soixante, et il en tirait encore cinquante-deux d'une partie de celles de Champsac et de Sereilhac.

Il levait des rentes sur les villes d'Aixe et de Chalus, sur les bourgs de Chennevières, de Champsac et de Saint-Martin, et sur les villages de Puybonnieux, Jourdaigne, Estivarailhas, la Rivière, les Fossés, Bonnaigue, la Gascherie, paroisse de Pageas ; de Sainte-Catherine, la Combe, la Terrade, Escoutieras, Buxerolles, paroisse de Flavignac de Dompneys, Peyta-vigne, Groulier, Curmont, Masardi, le Verdier, la Haute-Courrière, Mas-Joly, la Barrière, paroisse de Champsac ; et dans les paroisses de Champagnac, d'Oradour-sur-Vayres, de Saint-Priest-sous-Aixe, de Sereilhac, de Gorre, de Bussière-Galant, de Saint-Martinet, de Nexon, de Lavignac, etc.
La justice appartenait aux comtes des Cars et de Chalus, « estant ledit membre de Puybonnieux enclavé dans leurs comtez. »
En 1615, ce membre était affermé seize cents livres.
L'église de l'annexe de Saint-Martinet était placée sous le vocable de saint Fiacre. On y voyait un reliquaire de cuivre émaillé renfermant des reliques dudit saint Fiacre, de saint Antoine, de saint Paul et de plusieurs autres saints, « et un autre reliquaire en forme de bras, de saint Pardoux. »

Le membre de Puybonnieux avait été vendu, en 1565, pour, la somme de douze mille livres, à François comte des Cars. Il fut racheté, en 1600, par les soins du commandeur Pierre-Louis de Chantelot la Chèze.

Puybonnieux était à l'origine une maison de l'ordre du Temple, dont les biens furent réunis à ceux d'une maison de Saint-Jean de Jérusalem établie à Chennevières.

Les revenus de la commanderie de Limoges s'élevaient, en 1615, à 4,130 livres.
Les charges diverses, à 838 livres.
Il restait donc au commandeur. 3,292 livres.
Sources: Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze - Tulle 1884


Domus Templi — Le Temple, Magnac
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Limoges, Canton: Saint-Germain-les-Belles, Commune: Magnac-Bourg - 87

Maison du Temple de Magnac
Maison du Temple de Magnac

Guillelmus de Malmon — 1307, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 208. - Lecler, page 496.


Domus Templi — Troche
Département: Corrèze, Arrondissement: Brive-la-Gaillarde, Canton: Vigeois - 19

Domaine du Temple de Troche
Domaine du Temple de Troche

Sources: Lecler, page 499. Domus ne vera an capella ?


Domus Templi — Ayen
Département: Corrèze, Arrondissement: Brive-la-Gaillarde, Canton: Ayen - 19

Maison du Temple de Ayen
Maison du Temple de Ayen

Sources: Lecler, page 496. - Niepce, page 280.

Le Terrier du Temple d'Ayen
La lettre que le Commandeur de Nabérat adressait, en janviér 1619, au fermier général de la Commanderie du Temple d'Ayen, et que nous avons reproduite dans notre précédent travail, montre combien la perte des anciens titres était désastreuse pour les maisons de l'Ordre, privées ainsi des ressources qui les avaient fait subsister jusqu'alors. Il revient sur ce sujet dans un de ses ouvrages : « Chaque Commandeur arrivant à sa dite Commanderie, écrit-il, le plus souvent, ne trouvait que les murailles, sans titres, papiers, ni privilèges quelconques pour se défendre de l'avidité de leurs mauvais voisins. Moymesme, me suis trouvé en ces misères l'espace de quinze ou seize années, en l'administration des Commanderies de Villejésus (5), du Temple d'Ayen et de Saint-Jean d'Aix, qui m'ont été données pour régir et améliorer, et aurais été contrainct de faire une exacte recherche dans la plupart des greffes des Parlements, Cours des Aydes, Chambres des Comptes et autres tribunaux de la France » (6).
5. Villejésus, canton d'Aigre (Charente) ; Nabérat avait eu cette commanderie avant celle d'Ayen.
6. Sommaire des Privilèges : Avis au lecteur.


La situation s'aggravait pour le Temple d'Ayen du fait que la maison de Mons, qui était la demeure des Commandeurs, avait été récemment incendiée, ainsi que nous le voyons par une requête adressée, en 1616, au Sénéchal de Brive. « Aux premières guerres passées, y est-il dit, la commanderie du Temple de Mons fut prinse par les gens de guerre, lesquelz y tindrent garnison longtemps, sous la conduitte de leur capitaine nommé Tralaigne, qui causa la ruine totale de ladite commanderie et de tout le pays du bas Lymousin, qu'on nommait la garnison des Templiers, de telle sorte que, pour les en chasser, il fallut que les enfens de Brive, commandez par un de leurs concittoyens nommé le capitaine Vaillan, les allassent assiéger par commandement du sieur de Pompadour, gouverneur du païs, et pour les faire sortir furent contraincts de mettre le feu dans ladite commanderie, et ce faisant bruslèrent presque tous les meubles, titres, terriers, papiers et documentz d'icelle » (7).
7. Archives Rhône, H, 830.
Sources: Bulletin de la Société scientifique historique et archéologique de la Corrèze, page 87 - Brive 1934. Bnf



Domus Templi — Le Mons
Département: Corrèze, Arrondissement: Brive-la-Gaillarde, Canton: Vigeois, Commune: Estivaux - 19

Maison du Temple Le Mons
Maison du Temple Le Mons

Preceptores « domus Templi de Montibus fuerunt »
Bartholomaeus de Alessato — circa a. 1287, Finke, tome II, page 317
Geraldus de Briva — a. 1289 et 1293, (T.d.O)
Sources: Trudon-des-Ormes, page 219


Domus Templi — Brive
Département: Corrèze, Arrondissement et Canton: Brive-la-Gaillarde - 19

Maison du Temple de Bive-la-Gaillarde
Maison du Temple de Bive-la-Gaillarde

Raimundus de Bassignaci — a. 1304, « praeceptor de Briva »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 219

Procès des Templiers, tome I, page 112
Post hec, die Martis sequenti, que fuit ultima dies mensis Marcii, fuerunt adducti ad presenciam dictorum dominorum commissariorum, in capella adherente dicte aule episcopali, supradictus frater Raymondus de Vassinhiaco miles Lemovicensis diocesis, in habitu seculari, non Templario, de quo dictum fuerat ex parte Templariorum et presente multitudine ipsorum, in presencia dictorum dominorum commissariorum, quod ipse frater Raymondus tenebatur in quadam fovea inhonesta per regales, et quod dictum ordinem defendere volebat, si adduceretur coram ipsis. Qui Raymondus, coram dictis dominis commissariis adductus et presens, dixit quod bene, et honeste et secundum voluntatem suam tenebatur, et providebatur eidem, et requisitus si volebat ordinem defendere supradictum, respondit quod non, adjiciens quod non dimisisset habitum ordinis, si voluisset eum defendere.
Sources: Procès des Templiers, publié par M. Jules Michelet, tome 1 et 2 — Imprimerie Nationale — Paris — M. DCCC. LI.


Domus Templi — Le Puy-de-Noix
Département: Corrèze, Arrondissement: Brive-la-Gaillarde, Canton: Beynat - 19

Maison du Temple de Puy-de-Noix
Maison du Temple de Puy-de-Noix

Petrus Laterelha — circa a. 1277, « preceptor »
Galterius de Montenegerio — cira a. 1301 « preceptor »
Rainaldus de Bort — circa a 1301, « preceptor »
Finke, tome II, page 316. - Trudon-des-Ormes, page 220. - Niepce, page 330.


Domus Templi — Courteix
Département: Corrèze, Arrondissement: Ussel, Canton: Eygurande - 19

Maison du Temple de Courteix
Maison du Temple de Courteix

Sources: Lecler, page 397, De domo (aut solum capella ?)

Maison du Temple de Courteix
Le membre de Courteix (canton d'Eygurande) consistait « en une église paroissiale, dédiée sous le titre de saint Pierre-aux-Liens et de saint Jean-Baptiste, de laquelle le sieur grand prieur est le seigneur spirituel, dîmier général et collateur de la cure ou viguerie, « en un pré et moulin, en dîmes, cens et rentes féodales et foncières, et en aultres debvoirs. »

L'église mesurait treize cannes sur trois et était flanquée d'une chapelle. On y voyait un reliquaire de cuivre « rompu par les gens de guerre qui en avoient porté les reliques, et le saint sacrement y était conservé dans une « boîte de fer blanc malpropre, » Le curé recevait une pension de huit setiers de seigle, mesure de Courteix, et de trois quartés de froment, et il jouissait d'un pré de trois journaux. Il faisait desservir la paroisse par un vicaire à qui il abandonnait, pour tous gages, les produits du pré ; il arrivait donc à retirer de son bénéfice sans se donner la moindre peine, les huit setiers de seigle et les trois quartés de froment.

Le commandeur levait les dîmes de Courteix et de Couffy ; il possédait, à Courteix, un pré de six journaux, appelé le Novau, les habitants lui devaient les lods et ventes à raison de vingt deniers par livre, et une livre de cire pour chaque acquisition, et, en outre, le « droict de nopces, c'est-à-dire quand aulcun se marie, du pain, vin et chair. » Des rentes foncières et des devoirs féodaux étaient exigibles sur le bourg de Courteix et sur une trentaine de villages compris dans cette paroisse et dans celles de Couffy, de Saint-Merd-Ia-Breuille, de Saint-Martial-le-Vieux, de Lamazière-Haute, de Saint-Pardoux-le-Vieux et d'Eygurande.
Bulletin de la Société des lettres, sciences et arts de la Corrèze, page 77 - Tulle, 1884 - Bnf


Domus Templi — Bellechassagne
Département: Corrèze, Arrondissement: Ussel, Canton: Sornac - 19

Maison du Temple de Bellechassagne
Maison du Temple de Bellechassagne

Guillelmus d'Arsac — circa a. 1299, « preceptor »
Boso — 1307, « preceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 217

Maison du Temple de Bellechassagne
La maison du Temple de Bellechassagne, dans le diocèse de Limoges, fut assurément une des principales du Limousin, après celle de Paulhac, autant que l'on en peut juger par les réceptions dans l'Ordre qui y furent faites, et d'abord par celle du dernier commandeur de la maison de Puy-de-Noix, frère Raynard ou Raynaud de Bort, chevalier, reçu à Bellechassagne vers l'an 1276 ou 1279, par son oncle frère Francon de Bort souvent nommé. Cette réception paraît même s'être effectuée avec un certain éclat, car Raynard n'avait pas seulement un oncle haut dignitaire de l'ordre du Temple, son père, frère Rogier, était également Templier et parmi les assistants avec frère Guillaume d'Arsac, tandis que le vicomte de Ventadour et d'autres nobles venus pour la circonstance, attendaient au dehors la fin de la cérémonie.
Revue de l'Orient latin, tome VII, page 542. Paris 1899 - Bnf


Domus Templi — Gentioux
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Gentioux-Pigerolles - 23

Maison du Temple de Gentioux
Maison du Temple de Gentioux

Petrus de Conders — 1303, « preceptor »

Procès des Templiers, tome I, page 602
Ipse autem receptus fuerat, circa festum beati Michaelis proximo preteritum fuerunt XXV anni vel circa, in capella domus Templi de Bela Chassaula Lemovicensis diocesis, per fratrem Franconem de Bort militem quondam, tunc preceptorem dicte domus, presentibus fratribus Gerardo Buyssitgra presbytero, curato tunc domus Templi de Gencils, Boneto de Vossello et Hugone Chabanas servientibus, defunctis, in hunc modum: nam instructus per Bonetum et Hugonem predictos, peciit caritatem et elemosinam domus, et obtulit se velle fieri servum esclavum ordinis; et responso ei quod bene deliberaret, quia grandem rem petebat, quia oporteret eum multa dura et aspera sustinere, esurire quando vellet comedere, vigillare quando vellet dormire, ipse testis instans pro dicta sua recepcione et dicens quod omnia sustineret, finaliter, post terciam peticionem premissorum, fuit receptus; et juramento supra quoddam missale prius prestito per eum quod non erat servilis condicionis, nec excommunicatus, nec matrimonio, nec alteri religioni obligatus, et quod non habebat aliquod impedimentum propter quod non posset recipi in ordine supradicto, et quod non revelaret secreta eorum, quod servaret castitatem, obedienciam, et viveret sine proprio, tradidit sibi mantellum; et ipse testis fuit osculatus ipsum receptorem in ore, et postmodum supra vestes in pectore et in humero, et alii fratres astantes fuerunt ipsum testem osculati in ore.
Sources: Procès des Templiers, publié par M. Jules Michelet, tome 1 et 2 — Imprimerie Nationale — Paris — M. DCCC. LI.
Enfin, nous trouvons comme maitre de Gentioux, en 1307, un frère Pierre de « Conders », chevalier, lequel n'çtait pas du pays et çtait venu de Picardie « Schottmuller, tome II, page 48 »


In Processu memoratur « domus [aut grangia ?] de Crabanat »
Domus Templi — Crabannat
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Gentioux-Pigerolles, Commune: Féniers - 23

Maison du Temple de Crabanat
Maison du Temple de Crabanat

La possession templière de Crabanat avait rang de commanderie sous les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem en 1430, elle fut annexe de la cure de Féniers en 1742. L'église de Crabanat était toute petite, elle mesurait que neufs pas sur trois.
La commanderie de Féniers est d'origine des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem


Haut longe a. domo illa erat « grangia de Montilio »
Domus Templi — Le Montel-au-Temple
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Auzances, Commune: Saint-Bard - 23

Maison du Temple de Montel-au-Temple
Maison du Temple de Montel-au-Temple

Sous les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, la Maison du Temple était une annexe de la commanderie de Saint-Anne.
Sources: Trudon-des-Ormes, page 215 et 232. - Niepce, page 298.


Domus Templi — Charrières
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Royère-de-Vassivière, Commune: Saint-Moreil - 23

Maison du Temple de Charrières
Maison du Temple de Charrières

Geraldus de Sancto Martiale — a. 1307, « preceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 215. - Niepce, page 297. - Lecler, page 495.

Charrières, commune de Saint-Moreil.
— Capella de Carreriis, 1282 (Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O Domina, folio 70)
— Preceptor domus de Carreriis, 1398 (Charte de Charrières)
— Carreria. Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.

Charrières était une Maison des chevaliers du Temple en 1282.
Les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem y possédaient à la fin du XVIIe siècle une garnde église et un château. L'église placée sous le vocable de Saint-Jean Baptiste.
La visite de 1664 nous apprend que de cette habitation dépendait une terre de trois quartés, un pâturage de trois séterées, une forêt d'environ cent cinquante sétérées, le tout contigu, et une petite châtaigneraire.
Le commandeur possédait encore les étangs de Charrières, de Monthioux, de Présenchères, et percevait des dîmes sur les lieux de la Faurie, des Moulins-de-la-Barde, de la Colomberie, de Présenchères, de Champagnac, de Montcheny, du Puy, d'Oche, de de Truffy, du Petit-Auriat, de Lestrade, de Saint-Amant-le-Petit, du Vignon et de Chassagne.
Sources: A Vayssières, l'Ordre de Malte


Domus Templi — Sous-Parsat
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Ahun, Commune: Saint-Sulpice de Donzeil - 23

Maison du Temple de Sous-Parsat
Maison du Temple de Sous-Parsat

Sous-Parsat, Canton: Ahun
— Ecclesia de Sos Parsat, 1282 (Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O domina folio 70)
— Parrochia de Soubz-Parciaco, 1404 ; de Subtus Parciacum, 1432 ; Soubsparsac, 1490 (Cartulaire des ternes)
— Parrichia de Sulparceco 1437 (Chartes de Blessac)
— Paroisse de Soubz-Parsac, 1537 (Terrier de Blessac)
— Soubz-Parsat, 1556 (Terrier de Chambereau)
— On voit dans l'accord fait le 23 janvier 1282, entre l'évêque de Limoges et l'Ordre des Templiers, que la chapelle de Sous-Parsat, dépendant de l'église Saint-Sulpice, était désservie alternativement par le curé de cette poroisse et par un chapelain qui y était attaché, et qu'ils en partageaient les revenus, ce qui se pratiquait depuis longtemps.
— Cette église dépendait de la commanderie de Chambereau.
— La visite de 1617 dit que la petite église mesurait huit cannes sur trois et demie, et n'offait rien de remarquable.
— La canne de Malte était de six pieds, cinq pouces et cinq lignes.
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — La Pouge
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Pontarion, Commune: Saint-Hilaire-le-Château - 23

Maison du Temple La Pouge
Maison du Temple La Pouge

Sources: Niepce, page 296. - Lecler, page 495.

Procès des Templiers, tome II, page 255
Postea allata quadam cruce lignea, nescit per quem, nec si in ea erat ymago Crucifixi, dictus receptor precepit ei quod spueret supra dictam crucem, et quod abnegaret Jhesum, et ipse testis non spuit supra sed juxta dictam crucem, et abnegavit Jhesum ore, non corde, ut dixit, adjiciens per dictum receptorem dictum fuisse eidem quod aliis fratribus ordinis poterat carnaliter commisceri, et ipsi cum eo; hoc tamen non fecit, nec fuit requisitus, nec credit quod fieret in ordine; et credit quod predicta illicita et non alia intervenirent communiter et ubique in recepcionibus aliorum, quia hec et non alia illicita intervenerunt in recepcione sua, et quia per eumdem modum viderat recipi, per fratrem Petrum de Madico militem quondam, sunt circiter XII anni; fratrem Stephanum Jarrossa presbiterum, Claromontensis diocesis, tunc detentum in diocesi Parisiensi, in
capella domus Templi de Posgia Lemovicensis diocesis, presentibus fratribus Dionisio de Castris, Stephano de Briudeu et Fulcone de Vernegia servientibus, deffunctis; plurium recepcionibus se non recolit affuisse.

La Pouge, commune de Saint-Hilaire-le-Château.
— Capella de Podio-Aucernh dependet ad ecclesia sancti Hylario-lo-Chasteu, 1282 (Archives de la Haute vienne, Cartulaire O Domina, folio 70)
— La Poge, 1379 (Archive de M. Jorrand)
— La Pougle, 1556 (Terrier de Chambereau)
— La Pouge, appelée jadis le Puy-au Verruh, 1282.
— Maison du Temple en 1282.
— Elle était unie à la préceptorie de Chambereau en 1327.
— Le commandeur de Chambereau, en 1616, était seigneur spirituel et dimier général de la paroisse de La Pouge. Il y possédait quelques immeubles et y levait des rentes.
— La maison de la commanderie comprenait deux corps de logis servant à l'exploitation des terres appartenant au comandeur.
— D'après le procès-verbal de visite de 1616, l'église de La Pouge mesurait treize cannes sur trois ; elle avait été complètement voûtée, mais la voûte était tombée. On y voyait un reliquaire « faict en forme de coffre, esmalhé, où il y a quelques reliques sans escripteau » et le Saint-Sacrement y était conservé dans un ciboire de cuivre « eslevé en hault »
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Praeceptor « domus de Chamberello Lemovicensis diocesis », erat in ultimis Ordinis annis:
Domus Templi — Chambereaud
Département: Creuse, Arrondissement: Aubusson, Canton: Saint-Sulpice-les-Champs, Commune: Lavaveix-les-Mines - 23

Maison du Temple de Chambereaud
Maison du Temple de Chambereaud



Galterius de Nonagerio — 1307
Sources: Finke, tome II, page 353. - Niepce, pages 295-296. - Lecler, page 495.

Procès des Templiers, tome II, page 150
Item, vidit recipi quemdam alium fratrem de Borbonesio, cujus nomen et cognomen ignorat, in capella domus Templi de Cambarello Lemovicensis diocesis, sunt X anni vel circa, per fratrem Petrum de Quasto Drunio serviente, quondam preceptorem dicte domus, presentibus fratribus Johanne de Gentils et Guillelmo Lancelot servientibus, Lemovicensis diocesis, de quorum vita vel morte non habet certitudinem: in quorum recepcionibus vidit precipi, fieri et servari licita et illicita que in recepcione sua deposuit intervenisse.

Chambereau, Commune: Lavaveix-les-Mines
— Maison du Temple en 1282.
— Stagum de Chamborel, 1221 (Cartulaire de Beaulieu)
— Chambereau, 1229 (Chartier du Moutier-d'Ahum)
— Paeceptor de Cambarello, 1248 (Evêché de Limoges)
— Capella de Cambarello, 1282 (Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O Domina, folio 70)
— Cambarellum, 1327 (Pouillé de Nadaud)
— Gregorius de Cambarello (Chartes des Ternes)
— Commandeur de Chambereau, 1483 (Chartes des Ternes)
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — Blaudeix
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Jarnages - 23

Maison du temple de Blaudeix
Maison du temple de Blaudeix



Praeceptores « de Blaudesio » fuerunt:
Aldebertus de Nalhat — a. 1285
Guillelmus de Chambonnet — a. 1304-1307
Sources: Trudon-des-Ormes, page 213. - Niepce, page 285. - Lecler, page 498.

Procès des Templiers, tome I, page 261
Coram vobis, reverendis patribus, domino archiepiscopo Narbonensi, ac dominis Lemovicensi, Mimatensi et Bajocensi episcopis, domino Matheo de Neapoli domini Pape notario, dominis Magalonensi et Tridentino archidiaconis, proponunt et dicunt Petrus de Bononia, R. de Pruino presbyteri, Bertrandus de Sartiges et Guillelmus de Chambonent milites, de ordine milicie Templi, nomine suo et omnium fratrum ejusdem ordinis sibi adherencium nunc et in futurum, quod ex verisimilibus conjecturis et causis timent et gravissime dubitant ne procedatur per dominum archiepiscopum Senonensem et ejus suffraganeos et per alios archiepiscopos et prelatos regni Francie de facto, cum de jure fieri non valeat neque possit pendente inquisicione vestra seu processu contra ipsos et alios fratres ejusdem ordinis qui se obtulerunt et se offerunt seu offerrent defensioni ejusdem ordinis.

Blaudeix, Canton: Jarnages
— Ecclesia de Boudeys, 1282 ((Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O Domina, folio 70)
— Apud Blaudes, 1319 (Cartulaire des Ternes)
— Blodeys, 1534 (Chartes des Ternes), 1576 (Chartes de Blessac)
— Preceptoria de Bladeysio (Cartulaire des Ternes)
— Maison du Temple puis commanderie de Saint-Jean de Jérusalem
— Les bâtiments de la commanderie, construits sur un plan monastique, enveloppaient une cour dont l'église délimitait un des côtés. Les bâtiments comprenaient un grand corps de logis, une grosse tour ronde, des étables et autres dépendances.
— L'église est du XIIIe siècle
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — Rimondeix
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Gouzon - 23

Maison du Temple de Rimondeix
Maison du Temple de Rimondeix

Rimondeix, Canton: Gouzon
— Capellanus Rimondeys, 1282 ((Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O Domina, folio 70)
— Parrichia de Rimondesio, 1440.
— Parrochia de Rimondoix, 1472 (Terrier des ternes)
— Parroise de Raymondayx, 1482 (Chartes des ternes)
— Sebrand-Chabot, évêque de Limoges de 1171 à 1198, donna l'église de Rimondeix aux Chevaliers du Temple.
— Les Chevaliers du Temple présentait un de leur religieux à l'évêque de Limoges qui le nommait à la cure de Blaudeix
— L'église de Blaudeix à été construite du XIIe au XIIIe siècle. « C'était un petit édifice mesurant onze cannes sur trois, et où les visiteurs de l'Ordre de Malte en 1616 ne rencontrèrent rien qui soit digne de remarque. »
— Au siècle dernier, Rimondeix était une succursale de Blaudeix.
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Hôpital de — Maisonnisses
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Ahum - 23

Maison du Temple de Maisonnisses
Maison du Temple de Maisonnisses

Maisonnisses, Canton: Ahum
— Hôpital et commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem
— Granerium de Maisonisis, 1378 ; de Mesonisis, 1392 (Chartes de la Chapelle-Tailleter)
— Commandeur de Mesonisses, 1454 (Charte des Ternes)
— Praeceptoria de Meysonnissas, 1468 (Terrier de Bellechassaigne)
— Commandeur de Maisonnisses; 1481 (Charte des Ternes)
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — Basmour
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Boussac, Commune: Bord-Saint-Georges - 23

Maison du Temple de Basmour
Maison du Temple de Basmour

Sources: Trudon-des-Ormes, page 213. - Niepce, page 287.

Basmour, Commune: Bord-Saint-Georges
— Le Temple ou La Chapelle du Temple.
— Etait une annexe de la commanderie de Lavaufranche.
— On y voyait un oratoire de dévotion dédié à Saint-Jean Baptiste, où la messe n'était célébrée que le jour de la fête de la Saint-Jean « et y avait grand peuple »
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — Viviers
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Châtelus-Malvaleix, Commune: Tercillat - 23

Maison du Temple de Viviers
Maison du Temple de Viviers

Guillelmus Galabru — a. 1304, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 214. - Niepce, page 340. - Leclerc, page 495.

Viviers, Commune: Tercillat
— Possession de l'Ordre du Temple dès 1282, qui fut ensuite une possession des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— D'après le procès verbal des visiteur de 1616, l'église mesurait 13 cannes sur 3 édemie.
— Le château était contigu et formait avec elle une vaste construction carrée, qui était entourée de fossés, et dans laquelle on pénétrait par un pont-levis et par un grand portail percé dans une grosse tour.
— Le commandeur avait la justice haute, moyenne et basse, sur Viviers, et la faisait exercer par ses officiers.
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.

Procès des Templiers, tome II, page 86
Dixit namque se fuisse receptum, in festo Omnium Sanctorum proximo preterito fuerunt sex anni, in capella domus Templi de Blandesio Lemovicensis diocesis, per fratrem Humbertum de Comborino militem quondam, preceptorem tunc de Pulhaco, presentibus fratribus Petro de Remeys presbitero, Guillelmo de Chambonent, Guidone de la Chastareda et Aymerico de Copiac militibus, Guillelmo Calabru preceptore de Viveriis (Viviers), Guillelmo Brivatz, et Guillelmo de Podio Vinali servientibus, Lemovicensis diocesis vivis, in hunc modum: nam petito per receptorem a fratribus predictis in capitulo congregatis si sciebant in eo aliquid impedimentum, et concordato quod eum reciperent, dicti fratres Guillelmus de Calabru et Guillelmus de Podio Vinali, missi ad eum in quadam camera, predixerunt ei quod bene deliberaret ante ingressum, quia oporteret eum a se abdicare propriam voluntatem et subjici aliene, et multa dura et aspera sustinere; et cum respondisset quod omnia sustineret, et instructus ab eis peciisset a receptore panem et aquam et societatem ordinis sibi concedi, et obtulisset se velle fieri servum esclavum ordinis, fecit eum vovere et jurare super quemdam librum, apertum, in quo erat ymago Crucifixi, quod non revelaret secreta capitulorum, et quod servaret usus et consuetudines qui tunc erant in ordine et qui in posterum imponerentur per Magistrum, et quod acquireret ordini quibuscumque modis, non exprimendo licitis vel illicitis, et quod servaret castitatem, obedienciam, et viveret sine proprio.


Domus Templi — La Forêt-du-Temple
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Châtelus-Malvaleix, Commune: Nouziers - 23

Maison du Temple de La-Foret-du-Temple
Maison du Temple de La-Foret-du-Temple

Sources: Trudon-des-Ormes, page 213. - Niepce, page 340. - Leclerc, page 494.

La Forêt-du-Temple, Commune: Nouziers
— Domus fractum de Templo a la forest, vers 1185 (Charte d'Aubepierre)
— Capella de la Forest, 1282, Ordre du Temple (Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O. Dominia, folio 70)
— La Forêt du Temple était en 1282 de la paroisse de Nouziers, elle fut érigée en cure dont le patron était Saint Blaise.
— Le commandeur de Viviers y faisait les nominations.
— L'église qui est du XIe siècle avait perdu sa voûte en 1616.
— Par convention du 23 juin 1282 entre Gilbert de Malemort, évêque de Limoges et l'Ordre du Temple, il fut réglé que la chapelle de La Forêt, qui de toute antiquité dépendu de l'église de Nouziers, continurait à lui être soumise aux conditions suivantes: chaque année la chapelle payerait cinq sols à l'église matrice le jour de Noël, et que les habitants iraient processionnelement à cette église tous les ans, le landemain de Pâques, pour y faire les offrandes que leur dicterait la piété.
— Le commandeur possédait en ce lieu: une maison, une grange, des terres, une forêt, un étang appelé l'étang du Viviers et le moulin de La Forêt.
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.

Procès des Templiers, tome II, page 179
Lectis autem et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit quod non steterat in ordine nisi per annum vel parum plus, nec viderat recipi nisi unum alium, unde nesciebat, nec credebat, nec audiverat dici de contentis in ipsis articulis nisi quod sequitur: Dixit enim se fuisse receptum in instanti festo Assumptionis beate Marie erunt quinque anni, per fratrem Humbertum de Corbonio militem quondam, in capella domus Templi de Foresta Lemovicensis diocesis, presentibus Hugone de Lata Petra serviente, qui auffugit, Bertrando de Vassinhac milite, qui transfretavit, Vincencio presbitero quondam, cujus cognomen ignorat, et Humbando lo Berroyer serviente, deffuncto, in hunc modum: nam cum peciisset, prout instructus fuerat, beneficium ordinis, et ei concessum fuisset, fecerunt eum vovere et jurare super quemdam librum apertum, in quo erat ymago Crucifixi, castitatem, obedienciam, et vivere sine proprio, et quod non revelaret secreta capituliorum; et imposito sibi per dictum receptorem mantello, ipse receptor peciit ab eo si credebat in illum qui representabatur per dictam ymaginem Crucifixi: quo respondente quod sic, dixit ei quod non crederet in eum, et precepit quod spueret super dictam ymaginem; et ipse testis, valde stupefactus et turbatus, spuit super dictum librum, dicens quod tunc vellet amisisse pugnum.


De domo aut grangia ? « Fleurat »
Domus Templi — Fleurat
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Le Grand-Bourg - 23

Maison du Temple de Fleurat
Maison du Temple de Fleurat

Sources: Lecler, page 497

Fleurat, Canton: Le Grand-Bourg
— La cure de Fleurat appartenait aux Chevaliers du Temple, qui y nommaient à la cure en 1282.
— Le commandeur de Paulhac, sous les Hospitaliers, y faisait des nomminations en 1660, 1697, 1710.
— L'église de Fleurat, à laquelle on arrive par un escalier de vingt-sept marches, était en bon état en 1616 et on y voyait plusieurs reliquaire et une paix émaillée.
— Il y avait une maison ou un château appartenant à la commanderie qui, en 1616, était à l'état de masure.
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.


Domus Templi — Paulhac
Département: Creuse, Arrondissement: Guéret, Canton: Le Grand-Bourg, Commune: Saint-Étienne-de-Fursac - 23

Maison du Temple de Paulhac
Maison du Temple de Paulhac

Hujus domus praeceptores fuerunt:
Johannes de La Chaussade — a. 1280, 1284, 1290 (T.d.O.) et 1293 (Finke).
Johannes de Sancto Hilario — a. 1281 (Prutz), 1282, 1286 (T.d.O) et 1293.
Humbertus denique aut Imbertus de Conborn — a. 1298-1306 (T.d.O) et a. 1308 (Fink)
Johannes de Sancto Hilario procurator Lemovicensis praeceptoris erat in acto a. 1282 de capellis Templi diocesis hujus conscripto.
Johannes de Sancto Hilario — a. 1282
Sources: Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire de l'évêché. - Trudon-des-Ormes, page 211. - Niepce, page 329. - Lecler, page 496.Finke, tome II, pages 332, 333. - Prutz, page 367. -

Paulhac, Commune: Saint-Étienne-de-Fursac
— Praeceptor domus Paolhac, 1218.
— Domus Milicie Templi de Paullaco, 1282 (Archives de la Haute-Vienne, Cartulaire O. Domina, folio 90)
— Capella de Paulhaco, 1282 (Ibidem)
— Praeceptor de Paulhaco, 1513 (Coll., Gaign., 186, page 144)
— Paulhac, 1539, 1541 (Registre de Guarin)
Sources: A. Leclerc - Dictionnaire topographique de la Creuse Limoges 1902.

Procès des Templiers, tome II, page 617
Frater Hugo la Hugonia serviens, Lemovicensis diocesis, testis supra juratus, mantellum deferens, etatis XXII annorum vel circa, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire de eis nisi quod sequitur, videlicet: quod ipse, una cum fratre Helia Galabrii Lemovicensis diocesis, serviens, fuit receptus, in instanti vigillia festi Pentecostes erunt VIII anni vel circa, per fratrem Humbertum de Conbrino quondam militem, tunc preceptorem de Paulhaco, presentibus fratribus Stephano las Gorsolas et Aymerico de Primi, testibus supra examinatis, et Guillelmo de Brevasa, et Petro Maliani servientibus, et Guidone de Malo Monte milite, in capella domus Templi de Buxeria Raspit Lemovicensis diocesis, in hunc modum: nam cum peciissent panem et aquam et societatem fratrum ordinis, sicut instructi fuerant, et fuisset eis responsum quod grandem rem petebant et quod bene deliberarent, quia oporteret eos abjicere propriam voluntatem et multa alia aspera sustinere; finaliter, eis respondentibus quod parati erant omnia sustinere, dictus receptor fecit eos vovere et jurare supra quemdam librum apertum castitatem, obedienciam, et vivere sine proprio, tenere bonos usus et bonas consuetudines, et non revelare secreta ordinis; et imposuit eis mantellos, et primo ipsi testi, et fuit eos osculatus in ore; et postea ipsi osculati fuerunt alios fratres astantes in ore.


Maison du Temple de Mazéras Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Bellac, Canton: Ambazac, Commune: Folles, Hameau: Mazéras - 87

Maison du Temple de Mazéras
Maison du Temple de Mazéras

La Croix-de-Mazeyrac, est aussi cité par Léopold Niepce, sans plus d'indication de localisation. Léonard, le place près de Grand-Bourg, mais si c'est bien Mazeiras, il serait d'après lui en dessous de Saint-Priest-la-Feuille, puisque Mazeiras se trouve entre La Souterraine et Saint-Priest-la-Feuille.
De toute façon, il n'existe aucun lieu La Crois-de-Mazeyrac, dans le dictionnaire topographique de la Creuse.
Le Conseil général de la Creuse réuni à Guéret en 1862 dit que Mazirat était de la paroisse de Tarde, était un membre de la commanderie de Paulhac.
Les peintures murales de Paulhac
L'acte, signé par Jean de Saint-Hilaire, précepteur de Paulhac, rappelle la permission concédée un an auparavant pour édifier à quelques lieues un autre oratoire, celui de La Croix-de-Mazeirat.
Les précepteurs du dernier quart du siècle peuvent sortir de l'anonymat grâce aux actes du procès : Jean de Las Chaussade, responsable des deux maisons de Paulhac et La Croix.
Sources: Claude Andrault- Schmitt - Creuse. Les peintures murales de Paulhac (Saint-Etienne-de-Fursac). Percée

« Ymbertus de Corbonio » (id est Imbertus de Conborn) dicitur in Processus (1308), « preceptor domus de Poulac et de Cruce »
Imbertus de Conborn — 1308, « preceptor »
Sources: Finke, tome II, page 332. - Trudon-des-Ormes, page 220. - Lecler, page 499.


Domus Templi — Foulventour
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Bellac, Canton: Magnac-Laval, Commune: Saint-Hilaire-la-Treille - 87

Maison du Temple de Foulventour
Maison du Temple de Foulventour

Sources: Trudon-des-Ormes, page 208. Lecler, page 495.


Domus Templi — La Bussière-Rapy
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Bellac, Canton: Châteauponsac, Commune: Saint-Amand-Magnazeix - 87

Maison du Temple de La Bussière-Rapy
Maison du Temple de La Bussière-Rapy

Petrus Rainaldi — circa a. 1293, « praeceptor »
Petrus Malian — 1303-1307, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 209. - Lecler, page 496.

Procès des Templiers, tome I, page 120
Tamen supradicti viginti Templarii dixerunt, quod ipsi faciebant et constituebant procuratores suos fratres Guaufredum de Gonavilla Pictavensem, et Guillelmum de Chambonnet de Blandesio milites, preceptores, ac fratres Guillelmum de Bleri de Chantallone, et Petrum Maliani de Bruxeria Raspit preceptores, et fratrem Heliam Aymerici Lemovicensis diocesis, ac fratrem P. de Longni preceptorem d'Auceni, ad defendendum ordinem, et ad proponendum et dicendum coram dominis commissariis raciones et defensiones bonas et legitimas ad defensionem ordinis supradicti, et ad alia facienda que circa hec fuerint opportuna, et que veri et legitimi procuratores facere possunt et debent, et ad habendum et petendum consilium, ratum et gratum habentes, etc. promittentes judicatum solvi.


Domus Templi — Champeau
Département: Haute-Vienne, Arrondissement: Bellac, Canton: Mézières-sur-Issoire, Commune: Gajoubert - 87

Maison du Temple de Champeau
Maison du Temple de Champeau

Guillelmus Aymerici — a. 1296-1307, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 209. - Niepce, page 330. - Lecler, page 497.

Procès des Templiers, tome II, page 123
Deinde fuit osculatus idem receptor predictum testem in umbilico in carne nuda, et dixit ei in presencia predictorum quod supradicta omnia illicita erant in ordine fieri consueta, et imposuit ei mantellum; et credit quod predicta illicita intervenirent communiter in recepcionibus aliorum fratrum ordinis vel post, quia vidit recipi infrascriptos, in quorum recepcionibus intervenerunt predicta illicita, excepto hoc quod illi qui non fuit presbiter non fuit preceptum quod obmitteret dicta verba canonis; videlicet: fratrem Gerardum de Rupe Apis Lemovicensis diocesis, qui nunc est presbiter et detinetur in Lemovicinio, quem recepit frater Petrus de Madito quondam, preceptor tunc Alvernie, in capella domus Templi de Bela Chassanha Lemovicensis diocesis, presentibus fratribus Guillelmo de Arzaco preceptore tunc domus, serviente, Stephano la Vernha deffuncto, Guidone d'Arsaco serviente, qui aufugit in capcione aliorum, circa instans festum Magdalene erunt XII anni vel circa, et insuper Guillelmum Aymerici, servientem vivum, ut credit, qui fuit receptus, sunt septem anni vel circa, in capella domus Templi de Lobertz Lemovicensis diocesis, per fratrem Humbertum de Comborino militem quondam, presentibus fratribus Guillelmo Aymerici avunculo dicti Guillelmi, preceptore de Champeus, qui detinetur in Lemovicinio, Guidone de Preyssac milite, qui tempore capcionis eorum erat in Chipro, et Guillelmo de Preyssac milite quondam, tunc preceptore dicte domus; plurium recepcionibus non adfuerat, sicut dixit.


Domus Templi — Chambon
Département: Charente, Arrondissement et Canton: Confolens, Commune: Saint-Maurice-des-Lions - 16

Maison du Temple de Chambon
Maison du Temple de Chambon

Sources: Niepce, page 321. - Lecler, page 496.


Domus Templi — Le Petit Madieu
Département: Charente, Arrondissement et Canton: Confolens, Commune: Roumazières-Loubert - 16

Maison du Temple Le Petit Madieu
Maison du Temple Le Petit Madieu

Aimericus de Malvaleix — 1280, circa a. 1296, « praeceptor »
Guillemus de Preyssac — circa a. 1304, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 206. - Niepce, page 320.

Procès des Templiers, tome II, page 123
Deinde fuit osculatus idem receptor predictum testem in umbilico in carne nuda, et dixit ei in presencia predictorum quod supradicta omnia illicita erant in ordine fieri consueta, et imposuit ei mantellum; et credit quod predicta illicita intervenirent communiter in recepcionibus aliorum fratrum ordinis vel post, quia vidit recipi infrascriptos, in quorum recepcionibus intervenerunt predicta illicita, excepto hoc quod illi qui non fuit presbiter non fuit preceptum quod obmitteret dicta verba canonis; videlicet: fratrem Gerardum de Rupe Apis Lemovicensis diocesis, qui nunc est presbiter et detinetur in Lemovicinio, quem recepit frater Petrus de Madito quondam, preceptor tunc Alvernie, in capella domus Templi de Bela Chassanha Lemovicensis diocesis, presentibus fratribus Guillelmo de Arzaco preceptore tunc domus, serviente, Stephano la Vernha deffuncto, Guidone d'Arsaco serviente, qui aufugit in capcione aliorum, circa instans festum Magdalene erunt XII anni vel circa, et insuper Guillelmum Aymerici, servientem vivum, ut credit, qui fuit receptus, sunt septem anni vel circa, in capella domus Templi de Lobertz Lemovicensis diocesis, per fratrem Humbertum de Comborino militem quondam, presentibus fratribus Guillelmo Aymerici avunculo dicti Guillelmi, preceptore de Champeus, qui detinetur in Lemovicinio, Guidone de Preyssac milite, qui tempore capcionis eorum erat in Chipro, et Guillelmo de Preyssac milite quondam, tunc preceptore dicte domus ; plurium recepcionibus non adfuerat, sicut dixit.

 

De preceptoribus milicie Templi et domorum Alvernie.
« De preceptoribus milicie Templi et domorum Alvernie » servatur index a. 1293 conscriptus et a Léopold Niepce editus (page 224), in quo plaeraeque enumerantur domus sequentes.
Domus Templi — Carlat
Département: Cantal, Arrondissement: Aurillac, Canton: Vic-sur-Cère - 15

Maison du temple de Carlat
Maison du temple de Carlat

Bertrandus de Sartiges — a. 1307, « preceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 221. - Niepce, page 226 et 292.

Procès des Templiers, tome II, page 126
Dixit enim se fuisse receptum in capella domus Templi de Sellis Claramontensis diocesis, per fratrem Bertrandum de Sartiges militem, tunc preceptorem de Carlaco, qui est unus de IIIIor assumptis in isto processu ad deffensionem ordinis, presentibus fratribus Guillelmo Textoris presbitero, teste hodie jurato sed nondum examinato, Petro Alteyraco, Durando Charnerii, et Guillelmo servientibus Riomi in Alvernia detentis, et Martino et aliis quorum cognomina ignorat, deffunctis, in hunc modum: nam petitis pane et aqua ordinis et sibi concessis, dictus receptor fecit eum vovere et jurare castitatem, obedienciam, vivere sine proprio, et imposito sibi mantello, ipse receptor et alii fratres astantes fuerunt eum osculati in ore.


Domus Templi — La Garde-Roussillon
Département: Cantal, Arrondissement: Saint-Flour, Canton: Chaudes-Aigues, Commune: Lieutadès - 15

Maison du Temple La Garde-Roussillon
Maison du Temple La Garde-Roussillon

Sources: Niepce, page 224.


Domus Templi — Ydes
Département: Cantal, Arrondissement: Mauriac, Canton: Saignes - 15

Maison du Temple d'Ydes
Maison du Temple d'Ydes

Sources: Archives du Rhône, Malte, fonds de Pontvieux. - Trudon-des-Ormes, page 220. - Niepce, page 224 et 330.


« MontfortTempliers.net
Maison du Temple de Montfort
 »
Domus Templi — Montfort
Département: Cantal, Arrondissement: Mauriac, Canton: Mauriac, Commune: Arches - 15

Domaine du temple de Montfort
Domaine du Temple de Montfort

Sources: Niepce, page 224.


Domus Templi — Celles
Département: Cantal, Arrondissement: Saint-Flour, Canton: Murat - 15

Maison du Temple de Celles
Maison du Temple de Celles

P. de Lespinassa — 1246, « preceptore »
Johannes de Orbaco — 1269, « preceptore »
Durantus Charnerii — 1292, 1296, 1301, 1302, « preceptore »
Guido Dalphinus — 1304, circa 1307, « preceptore »
Sources: Archives du Rhône, Malte, fonds de Celles. - Trudon-des-Ormes, page 222. - Niepce, pages 224 et 293.

Procès des Templiers, tome II, page 237
Per eundem eciam modum vidit recipi, per fratrem Guidonem Dalphini militem, testem supra examinatum, fratrem Guillelmum Aynardi servientem, in capella domus Templi de Cellis Claramontensis diocesis, per annum vel circa ante capcionem eorum, presentibus fratribus Guillelmo Mazayas milite, Guillelmo Textoris presbitero, testibus supra examinatis.


Domus Templi — Chambon
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Ambert, Canton: Saint-Germain-l'Herm - 63

Maison du Temple de Chambon
Maison du Temple de Chambon

Guillelmus Charnerii — a. 1279, circa 1289, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 224.

Procès des Templiers, tome II, page 144
Et protestacione premissa quod non intendit recedere a deposicione per eum facta coram dicto domino episcopo Claramontensi, dixit se fuisse receptum in capella domus Templi de Chambo Claramontensis diocesis, circa instans festum nativitatis sancti Johannis Baptiste erunt circiter XXX anni, per fratrem Petrum de Dumo militem quondam, preceptorem Alvernie, presentibus fratribus Bernardo presbytero, cujus cognomen ignorat, Guillelmo Charnerii, avunculo ipsius testis, et Aymerico del Chier servientibus, deffunctis, in hunc modum: nam petita societate ordinis et sibi concessa, dictus receptor fecit eum vovere et jurare castitatem, obedienciam, vivere sine proprio, et servare bonos usus et bonas consuetudines ordinis, et quod pro acquisitione regni Jerosolyme faceret posse suum, et quod non esset in loco in quo aliquis christianus exheredaretur injuste, et quod non revelaret secreta capitulorum ordinis; quo facto, imposuit sibi mantellum, et ipse et astantes osculati fuerunt eum in ore.


Domus Templi — La Bastide
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement et Canton: Issoire - 63 Sources: Trudon-des-Ormes, page 223. - Niepce, pages 224 et 296.

La Bastide, près d'Issoire
— C'était une commanderie de Templiers, qui fut supprimée en 1309 lors de l'abolition de l'Ordre du Temple.
— Cette commanderie existait déjà en 1277.
— Dernier commandeur des Templiers : Hugues de Bort, 1309.
Sources : Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877


Domus Templi — La Ronzière
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Issoire, Canton: Champeix, Commune: Chadeleuf - 63

Maison du Temple La Ronzière
Maison du Temple La Ronzière

Aymericus Deleheyr — a. 1292-1307, « praeceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 223. - Niepce, page 224.

Procès des Templiers, tome II, page 246
Frater Petrus Blavi serviens, Claromontensis diocesis, testis supra juratus, qui voluntarie habitum dimiserat et radi fecerat sibi barbam, quadragenarius vel circa, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claromontensem, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire, nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur: videlicet quod ipse receptus fuerat in capella domus Templi de Chanac Claromontensis diocesis, Dominica ante instans festum beati Martini hiemalis erunt circiter XIX anni, per fratrem Hugonem Saycelli militem, detentum, ut credit, apud Exodunum Bituricensis diocesis, presentibus fratribus Aymerico Deleheyr preceptore de Rauseria, Bertrando de Chanrois preceptore Montisferandi, Petro Porchayro et R. Vinee servientibus, deffunctis.

La Ronzière, hameau commune de Chadeleuf
— La Rauzetta, 1277.
— Domus Militae Templi de Rosera, 1295.
— Il y avait une commanderie de Chevaliers du Temple établie au XIIe siècle, supprimée en 1309, lors de l'abolition de l'Ordre du Temple. Elle fut annexée à celle des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Montferrand.
— Commandeurs Templiers de la Ronzière : Raymond de Murol, 1294; Ymbert Blanc, 1301-1309.
Sources : Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877


Domus Templi — Montferrand
Département: Puy-de-Dôme: Arrondissement et Canton: Clermont-Ferrand - 63

Maison du Temple de Montferrand
Maison du Temple de Montferrand

Durandus Albouin — 1269, (circa 1278), « praeceptor »
Bertrandus — 1287, « praeceptor »
Bertrandus de Chanrois — 1293, « praeceptor »
Sources: Archives du Rhône, Malte, fonds de Montfferand. - Trudon-des-Ormes, page 225. - Niepce, pages 224 et 324.

Procès des Templiers, tome II, page 246
Frater Petrus Blavi serviens, Claromontensis diocesis, testis supra juratus, qui voluntarie habitum dimiserat et radi fecerat sibi barbam, quadragenarius vel circa, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claromontensem, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire, nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur: videlicet quod ipse receptus fuerat in capella domus Templi de Chanac Claromontensis diocesis, Dominica ante instans festum beati Martini hiemalis erunt circiter XIX anni, per fratrem Hugonem Saycelli militem, detentum, ut credit, apud Exodunum Bituricensis diocesis, presentibus fratribus Aymerico Deleheyr preceptore de Rauseria, Bertrando de Chanrois preceptore Montisferandi, Petro Porchayro et R. Vinee servientibus, deffunctis.


Domus Templi — Pérignat
Département: Puy-de-Dôme: Arrondissement: Clermont-Ferrand, Canton: Aubière - 63

Domaine du Temple de Pérignat
Domaine du Temple de Pérignat

Sources: Niepce, page 224.


Domus Templi — (Grange d') Aulna ou Aunat
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Clermont-Ferrand, Canton: Gerzat - 63

Grange du Temple d'Aulnat
Grange du Temple d'Aulnat

Guillemus — a. 1231, « praeceptor grangia Templi Alniaci »



Domus Templi — Charnat
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Thiers, Canton: Lezoux, Commune: Puy Guillaume - 63

Maison du Temple de Charnat
Maison du Temple de Charnat

Hugo de Saycel — 1293, circa 1296, « preceptor »
Petrus de Brolio — 1303 aut 1304
Sources: Trudon-des-Ormes, page 226.

Procès des Templiers, tome I, page 418
Requisitus quos receperit ipse in ordine, respondit quod primo recepit fratres Petrum dictum Lovier et Petrum lo Bergier servientes, diocesis Bituricensis, in domo Templi de Jussiaco le Chandier ejusdem diocesis, cujus domus ipse testis tunc erat preceptor, sunt circiter XIII anni, presentibus fratribus Johanne de Manaco vel de Aqua Sparsa presbitero, Raynaldo de Bordis subpreceptore dicte domus, Stephano de la Losa Bergerio, Stephano Vessardi, Johanne lo Bergier, qui vivebant tempore quo dictus testis captus fuit, et aliis deffunctis; recepit eciam fratrem Stephanum Brolii diocesis Claramontensis, in capella domus Templi de Chamat ejusdem diocesis, die Jovis ante carnisprivium instans erunt octo anni vel circa, de mandato preceptoris Francie, presentibus fratribus Golferio presbitero, Petro Brolii preceptore dicte domus, et Bonaforso, de quorum vita vel morte non habet certitudinem; recepit eciam fratrem Guillelmum Arnaldi servientem diocesis Claramontensis, in domo Templi de Sellis Claramontensis diocesis, in ecclesia, in instante Quadragesima erunt VII vel VIII anni, presentibus fratribus Guillelmo, tunc curato dicte domus, Guillelmo Abri, Guillelmo de l'Espinatz servientibus, et audivit dici quod dictus frater Guillelmus Aynardi obierat, de aliorum vita vel morte certitudinem non habens.

Charnat, chef-lieu de commune.
— Charnac, 1277; Carnihat, 1293; Charnac, Charnhac, 1309.
— La commanderie des Templiers, il en est parlé en 1277, et en 1293 dans le comte de Jean de Trie, bailli royal d'Auvergne.
— En 1309, elle fut supprimée lors de l'abolition de l'Ordre du Temple, et passa aux Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem.
— Commandeur des Templiers de Charnat : Géraud du Sauzet, 1284; Hugues de Sassel, 1290.
Sources : Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877


Domus Templi — La Foulhouze
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Thiers, Canton: Lezoux, Commune: Culhat - 63

Maison du Temple de La Foulhouze
Maison du Temple de La Foulhouze

Johannes Cenaud — a. 1300, circa 1307, (T.d.O)
Sources: Archives du Cher, Cartulaire de l'Achevêché de Bourges. - Trudon-des-Ormes, page 227. - Niepce, pages 224 et 225.

Procès des Templiers, tome II, page 136
Post hec, die Mercurii sequenti, que fuit ultima dies dicti mensis Marcii, fuit adductus ad presenciam dictorum dominorum commissariorum et domini Mathei, in domo predicta domini Petri de Sabaudia, frater Johannes Senandi serviens, preceptor domus Templi de Folhosa Claramontensis diocesis, testis supra juratus, ut deponeret dictum suum, quinquagenarius vel circa, mantellum ordinis et barbam defferens, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claramontensem.

Foulhouze (La), village commune de Culhat
— La Foilleuse, 1283; Folhos, 1307; La Folhosa, 1309; Folhosa, 1315; La Folhoze, 1510.
— Les Chevaliers Templiers eurent d'abord, à la Foulhouze, une commanderie qui fut supprimée en 1309, lors de l'abolition de l'Ordre du Temple, et donnée à la commanderie des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Montferrand, à laquelle elle fut annexée en 1312, et dont elle ne fut plus qu'une dépendance jusqu'en 1789.
— Les commandeurs de Montferrand se qualifiaient commandeurs de La Foulhouze.
— En 1283, Simon de Beaulieu, archevêque de Bourges, en tournée pastorale, vint à la Foulhouze, qu'il qualifie Maison des Templiers (Domus Templariorum).
— Il revint en 1286 et fut alors reçu par le precepteur ou commandeur des Templiers de la Foulhouze, reconnu que sa commanderie devait, à chaque évêque de Clermont et pour mutation, une obole d'or.
Sources : Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877


Domus Templi — La Tourette
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Riom, Canton: Combronde, commune: Yssac-la-Tourette - 63

Maison du Temple de La Tourette
Maison du Temple de La Tourette

Guillelmus de Montegaçone — 1269, circa-1279 « preceptor »
Johannes Adam — 1307 « preceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 228. - Niepce, pages 224.

Procès des Templiers, tome II, page 141
Frater Johannes Adam preceptor de Tunreta Claramontensis diocesis, serviens, testis juratus, XXXIIIIor annorum vel circa, mantellum et barbam defferens, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claramontensem, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire, nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur. Dixit nempe se fuisse receptum in capella domus Templi de Bella Cassanha Lemovicensis diocesis, per fratrem Petrum de Madit militem quondam, in instanti festo Ascensionis Domini erunt XIIII anni vel circa, presentibus fratribus Stephano Lavernha presbitero, curato dicte domus, Helia Vigerii, Guillelmo Bonifacii de Lemovicinio, de quorum vita vel morte non habet certitudinem, in hunc modum: nam cum peciisset societatem ordinis et ei concessa fuisset, dictus receptor fecit eum vovere castitatem, obedienciam, et vivere sine proprio; et imposito sibi mantello, idem receptor et astantes osculati fuerunt eum in ore.

Maison du Temple de La Tourette — La Tourette était bien une Maison du Temple, elle avait des bâtiments agricoles, un logis, des terres, des bois et une chapelle où il y eut des réceptions de Templiers.
— Jean de Menat a été reçu dans l'Ordre à la maison de La Marche vers 1279 par Géraud de Sauzet, ancien commandeur de la Terre d'Antioche. Il a assisté à des réceptions dans d'autres maisons : à celle de Guillaume Boton, sergent, par Raymond de Mareuil, commandeur d'Auvergne; à La Tourette (Puy-de-Dôme 63) et celle de Jean Sazzazin (vers 1300).
— Il reste de beaux vestiges de cette commanderie du Puy-de-Dôme, elle se trouve près de Riom et est entourée des commanderies de : Youx, Montignat, La Foulhouze, Culhat, Lezoux, Charnat et Maulmont...
— Et le premier commandeur connu pour les Hospitaliers héritiers des Templiers était : Bompart de Lastic, vers 1385. — Il y avait avant 1789, une Maison du Temple, elle fut dévolue aux Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem après 1312.
Commandeurs Templiers
— 1269-1279. Guillaume de Montgascon
— 1309. Jean Adam
Sources : Ambroise Tardieu, Grand Dictionnaire du Département du Puy-de-Dôme - Moulins, 1877


Domus Templi — La Marche
Département: Allier, Arrondissement: Moulins, Canton: Gannat, Commune: Charroux - 03

Maison du Temple de La Marche
Maison du Temple de La Marche

Franco de Bort — circa a. 1269, « preceptor »
Petrus de Cadruvio — 1289, « preceptor »
Geraldus de Briva — circa, 1293, « preceptor »
Johannes de Menato — 1300, circa 1307, « preceptor »
Sources: Archives Nationales, P. 1373. - Trudon-des-Ormes, page 229. - Niepce, page 224 et 321. - A. Vayssière, L'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem... en Boubonnais (Archives Historiques du Bourbonnais, tome I, 1890), page 221.

Procès des Templiers, tome II, page 251
Frater Johannes Sarraceni serviens, Bituricensis diocesis, testis supra juratus, LV annorum vel circa, qui voluntarie mantellum dimiserat et radi fecerat sibi barbam, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claromontensem, lectis et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire, nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur: videlicet quod ipse receptus fuerat in capella domus Templi de Turreta Claromontensis diocesis, circa instans festum beati Martini hiemalis erunt circiter X anni, per fratrem Humbertum Blanchi militem, detentum in Anglia, presentibus fratribus Johanne de Menac preceptore de Marchia, teste supra examinato, Bonito presbitero de Alvernia, Hugone de Borneto et Stephano de Sanzeto servientibus, deffunctis.


Domus Templi — Montignat
Département: Puy-de-Dôme, Arrondissement: Riom, Canton: Menat, Commune: Moureuille - 63

Domaine du Temple de Montignat
Domaine du Temple de Montignat

Sources: Niepce, page 321. - A. Vayssière, page 250


Domus Templi — Palluet
Département: Allier, Arrondissement: Moulins, Canton: Saint-Pourçain-sur-Sioule - 03

Maison du Temple de Palluet
Maison du Temple de Palluet

Hugo Charnerii — a. 1307, « preceptor »
Sources: Archives Nationales, J 303. - Trudon-des-Ormes, page 228. - Niepce, page 224 et 301. - Vayssière, page 182.

Les Templiers de Palluet qui se réclamaient du comte de Poitiers, le parlement se prononça en faveur des religieux et obligea les chevaliers du Temple à leur restituer la part des fruits qu'ils s'étaient abusivement attribués.
Sources: Bulletin de la Société d'émulation du Bourbonnais. 1907

Procès des Templiers, tome II, page 143
Post hec, die Jovis, que fuit prima dies mensis Aprilis, fuit adductus ad presenciam eorumdem dominorum commissariorum, in dicta domo domini Petri de Sabaudia, frater Hugo Charnerii serviens, preceptor domus Templi de Sancto Porciano (Saint-Pourçain) Claramontensis diocesis, testis supra juratus, ut deponeret dictum suum, mantellum ordinis et barbam defferens, quadraginta quinque annorum vel circa, cum quo inquisitum fuerat, absolutus et reconciliatus per dominum episcopum Claramontensem. Lectis autem et diligenter expositis sibi omnibus et singulis articulis, respondit se nescire, nec credere, nec audivisse dici de contentis in eis nisi quod sequitur.


Domus Templi — Lamaids
Département: Allier, Arrondissement et Canton: Montluçon, Commune: Lamaids - 03

Maison du Temple de Lamaids
Maison du Temple de Lamaids

Amblardus (aut Petrus ?) de Falcibus — 1279, circa-1281, « preceptor »
Guillelmus Arnaldus — 1298, circa-1307, « preceptor »
Sources: Trudon-des-Ormes, page 231. - Niepce, page 336. - Vayssière, page 378.

Procès des Templiers d'Auverge
1281 par Pierre de Faus délégué par Francon de Bort à Lamaids (Allier). Dit avoir assisté à Lamaids à la réception d'Etienne à Lamaids, huit jours après sa réception.
Sources: Roger Sève, Anne-Marie Chagny-Sève - Le Proces des Templiers d'Auvergne (1309-1311)
Sources: E.-G. Léonard. — Introduction au Cartulaire manuscrit du Temple (1150-1317), constitué par le marquis d'Albon et conservé à la Bibliothèque nationale, suivie d'un Tableau des maisons françaises du Temple et de leurs précepteurs. — Paris, E. Champion, 1930. ln-8, xv-259 pages.

Baillie de France


Cartulaire du Temple visité 96565 fois

Licence Creative Commons
Les Templiers et Les Croisades de Jack Bocar est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas de Modification 4.0 International.
Fondé(e) sur une oeuvre à http://www.templiers.net/.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://www.templiers.net/.